Chick-List

#27 Un parfum entre nous – Anna Riviera

Salut à tous !!

Aujourd’hui on change de registre c’est un romance sympathique, mais pas une New romance !

Merci à l’auteur pour m’avoir confié son histoire en SP ! Je t’en remercie d’avance.



Avis :

Charles-Henry de la Ravinière, est envoyé par son patron d’une grande enseigne de parfum au Canada. Car il a des doutes sur la fiabilité de sa directrice. Brenda Blanchard, attire les regard sur sa nouvelle vie, elle s’achète désormais des vêtements de luxe, que sa pauvre paie de directrice ne pourrait absolument pas suivre.
Charles- Henry doit donc embarquer, Grosse doudoune, écharpe, gant, bonnet, bottes, … Pour se rendre au plus vite au Canada, pour découvrir ce qui se passe.

Le point de vue masculin m’a plutôt surprise mais en bien, pour une fois on est dans la tête d’un homme et ça change !

Charles-Henry est le fils d’un duc, il est donc issu d’une famille aristocratique française. Ils ont un patrimoine historique très impressionnant. Revenons donc à l’histoire, Charles-Henry va donc faire la rencontre de divers personnages au cours de son aventure au Canada, qui vont l’aider dans son enquête auprès de Brenda qui faut le dire n’a pas un caractère facile, elle est froide, strict et pas très souriante. Mais notre Charles-Henry arrive à percer sa solide carapace, et notre directrice froide n’est finalement qu’une jolie façade car c’est tout un autre personnage qui se cache derrière cette jeune femme.

Je ne vous en dirais pas plus car ça serait Spoiler l’histoire et je vous invite donc à aller vous procurer cette histoire fabuleuse, dont l’auteur à très bien su retranscrire toute son émotions.



Résumé :

Quand Charles-Henry de la Ravinière accepte une mission au Québec en vue d’une promotion, il s’attend à un accueil à la hauteur de son rang. Mais, monsieur Collmann, le PDG de la firme de cosmétiques qui l’emploie, a omis de lui préciser quelques détails :

1 – La directrice de l’agence de Montréal est belle à couper le souffle.

2 – Elle est acérée comme une lame de bistouri.

3 – Elle est aussi inabordable que la banquise.

De gaffes en maladresses, saura-t-il découvrir ce que cache Brenda Blanchard ?


Vous l’avez lu ? Donnez moi votre avis en commentaire !

En attendant un prochain article, je vous souhaite une bonne lecture

Mélanie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s